La charte dans les médias français

5251785454_3cb749903e

Caroline Fourest / © Philippe Grangeaud

Le débat sur la laïcité au Québec fait parler de lui dans les médias français. Deux fortes personnalités se sont récemment exprimées sur le sujet. L’une québécoise et l’autre française.

La première est nul autre que le chroniqueur et sociologue Mathieu Bock-Côté. Ce matin, sur le site du Figaro, il décrit le multiculturalisme comme un «fondamentalisme dans le relativisme» :

Le multiculturalisme repose sur l’inversion du devoir d’intégration : ce n’est plus à l’immigrant de prendre le pli de la société d’accueil, mais à celle-ci de transformer ses institutions pour les accorder aux exigences de la «diversité».

Mardi, la journaliste et essayiste Caroline Fourest a fait entendre sa voix sur le sujet dans une chronique sur France Culture (publiée aussi sur Le Huffington Post). Tenante indéfectible de la laïcité, cette personnalité très polémique en France est connue pour ses fortes critiques de l’intégrisme religieux et de l’extrême-droite (des écrits sur le Front national lui ont déjà valu une condamnation pour diffamation).

Sur France Culture, elle salue le projet du Parti québécois :

Il y a les tenants du multiculturalisme angélique, où l’appartenance à une communauté, une culture, une religion est sacralisée au point de parfois déroger à la loi commune. Les tenants, adverses, d’un identitarisme exacerbé, qui n’est jamais que le triomphe d’une communauté dominante sur les autres, plus minoritaires. Et puis ceux qui, à quelques réglages près, cherchent un chemin constructif et inclusif.


À noter aussi qu’Omar Aktouf, professeur à HEC Montréal, a récemment signé dans le journal algérien El Watan un contrepoids pour le moins féroce à ces deux éloges de la laïcité (inscription nécessaire sur le site). Dans une interview, il n’hésite pas à comparer le Parti Québécois au Front national :

On le sait, le PQ a depuis longtemps perdu son âme de parti social-démocrate, de parti proche des travailleurs… jusqu’à ne pratiquement plus présenter de différences avec les partis de droite comme le PLQ ou la CAQ, il s’acoquine avec tout ce qu’il y a de plus réactionnaire au sein du Québec-Inc. L’arrivée de PKP-Berlusconi [...] en est le couronnement, il lui faut absolument jouer sur le terrain de la terreur identitaire à l’instar des Front National en France et l’ensemble de l’extrême droite européenne.

(Iciici et ici d’autres articles moins récents sur le sujet.)

04. avril 2014 par Pierre
Catégories: Québec, Religion, Société | Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Les champs obligatoires sont indiqués avec *